Une journée pédagogique en extérieur avec le lycée STAM de Saint-André-de-Cubzac

Faisant suite à une sollicitation du lycée STAM dans le but d’organiser une journée de sensibilisation à l’environnement et à la biodiversité avec l’une de ses classes, le Syndicat du Moron a répondu favorablement en proposant une journée dédiée aux zones humides.

Le choix du site en extérieur s’est porté sur des parcelles appartenant à la commune de Saint-Ciers-de-Canesse avec laquelle une convention de gestion a été signée avec le Syndicat du Moron afin que ce dernier puisse mettre en œuvre un plan de gestion et ainsi pouvoir mener la gestion écologique et concertée du site. Le site en question est une zone humide ouverte, en bord du cours d’eau du Grenet et plusieurs espèces de faune et flore rares, protégées (aux niveaux national, régional et/ou départemental) ont été identifiées : l’Agrion de Mercure, le Cuivré des marais, la Cisticole des Joncs, le Serin cini et l’Orchis incarnat, entre autres.  Cet espace naturel présente donc un potentiel faunistique et floristique fort avec des enjeux de conservation importants qu’il est nécessaire de préserver et de mettre en valeur.

C’est ainsi que s’est déroulée le 24 juin 2022 une journée de sensibilisation en 2 étapes, avec une première demi-journée de chantier visant à contrôler le développement des espèces de ligneux (arbres et arbustes) suivie d’une demi-journée d’identification d’espèces.

Équipés de sécateurs et de scies à main, les élèves ont ainsi participé  à la conservation du site, en particulier les habitats nécessaires aux différentes espèces protégées présentes sur la zone. Au total, plusieurs dizaines d’arbres ont été coupées. Le bois issu des abattages a ensuite été utilisé pour confectionner des caches pour la petite faune (hérissons, reptiles, amphibiens…).

L’après-midi, bien que pluvieuse, a ensuite permis de sensibiliser les élèves à l’identification d’espèces. Des filets et des clés de détermination ont donc été utilisées afin de déterminer plusieurs espèces de papillons et de libellules. Toutes les données récoltées grâce aux élèves seront ensuite intégrées au diagnostic écologique, véritable socle pour bâtir le futur plan de gestion.



En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer