Un inventaire du petit patrimoine bâti hydraulique

Fontaines et lavoirs, puits et sources captées, ou même ponts et moulins à eau, jalonnent nos campagnes et sont autant de points de repère dans nos paysages. Vestiges d’une vie quotidienne et de pratiques collectives aujourd’hui disparues, ils sont peu à peu oubliés, abandonnés ou voués à disparaitre. Témoins des efforts des hommes dans l’aménagement de leur territoire et plus particulièrement pour apprivoiser et tirer profit des cours d’eau, ces ouvrages font partie du petit patrimoine bâti hydraulique.

La notion de petit patrimoine bâti désigne, par opposition au patrimoine bâti protégé par l’état (classement ou inscription au titre des monuments historiques), un patrimoine de proximité, rural, aussi appelé patrimoine vernaculaire. L’identité d’un territoire s’exprime bien souvent par la forme, la mise en œuvre ou les matériaux de construction employés pour ce type d’ouvrage. Ainsi, le petit patrimoine bâti hydraulique regroupe tous les édifices ou aménagements de gestion, liés à l’eau.

Grâce à un financement LEADER, le Syndicat se lance dans une opération d’inventaire du petit patrimoine hydraulique, posant à la fois un regard complémentaire et questionnant l’avenir de ce patrimoine fragile.

Cet inventaire sera exhaustif, et se déroulera sur les communes composant les Communautés de commune de Blaye, du Grand Cubzaguais et celles de Latitude Nord Gironde. À terme, il permettra de faire ressortir les éléments les plus significatifs et les plus représentatifs de nos communes, et d’orienter des expérimentations de restauration.



En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer