Le syndicat mène l’enquête à la recherche de nos espèces protégées !

L’enquête commence…

Avec le soutien de la DREAL, le site Natura 2000 de la vallée du Moron et le Syndicat du Moron participent depuis l’année passée à un effort de prospection, visant la recherche d’espèces protégées .L’année dernière, nous recherchions déjà le coléoptère Rosalie des Alpes. Cette année, en partenariat avec le site Natura 2000 des Landes de Montendre et la vallée de la Seugne, l’enquête est en cours depuis le mois de juin, et vise la tortue Cistude d’Europe… Les observations se font rares et nous avons besoin de vous !

La Cistude et la Rosalie : deux espèces facilement reconnaissables

La tortue Cistude est facilement reconnaissable : tortue aquatique mesurant jusqu’à 20cm et arborant des points jaunes, elle fréquente les mares et plans d’eau, où vous pourrez l’observer le matin et le soir (entre mars et octobre), sur tout endroit lui permettant de prendre le soleil à fleur d’eau (berge, rocher, bois immergé, etc.). Il n’est pas rare de la croiser également en cours d’eau ou au cours de ses pérégrinations, d’une zone humide à l’autre (en prairie, vignes, bords de route, etc.).

Le coléoptère Rosalie des Alpes ne peut être confondu avec aucun autre insecte : de coloration gris bleutée, avec de belles tâches noires bien délimitées, il peut mesurer entre 1,5 et 4 cm (sans compter les antennes !). Il fréquente les vieux frênes, érables, charmes, hêtres, etc. et apprécie tout particulièrement les arbres dépérissant.

Le hic ? Ces deux espèces sont si discrètes qu’il est bien délicat de se prononcer sur l’état des populations présentes. Leurs habitats favorables sont pourtant tous présents !

Une recherche participative !

Malgré nos recherches, ces deux espèces restent introuvable… Alors, une idée a germé : pourquoi ne pas solliciter celles et ceux qui nous ont accompagnés depuis quelques années déjà, lors de nos prospections, ou de nos réunions, celles et ceux qui vivent au quotidien sur ce territoire ? C’est-à-dire, VOUS !

Aussi, si vous pensez avoir observé ces dernières années, en un lieu précis, la Cistude d’Europe ou la Rosalie des Alpes, n’hésitez pas à nous faire remonter l’information ! Mieux, si vous avez pris une photographie, n’hésitez pas à nous envoyer l’image à g.watelle@syndicatdumoron.fr ou au 06.83.30.07.30, accompagnée de la mention du lieu (commune, lieu-dit) et de la date approximative de l’observation. Toutes les observations sur le Nord Gironde nous intéressent.

Deux espèces protégées par la loi française

Vigilance toutefois : ce sont des espèces protégées par la loi française. Toute manipulation est interdite (sauf autorisation administrative spécifique). Si vous les rencontrez, il est essentiel de les déranger le moins possible, car elles sont particulièrement sensibles : notez simplement le lieu, la date, prenez éventuellement une photographie de l’animal si les conditions s’y prêtent puis poursuivez votre route. La discrétion reste essentielle : la nature vous sera reconnaissante.

Les photographies* ci-dessous illustrent les deux espèces :

L’enquête continue ! Avec vous !

* La photographie de gauche illustre une Cistude d’Europe capturée dans le cadre d’un suivi scientifique en 2020, capture permise par autorisation administrative.

 



En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer